Amener les populations locales vers l’autonomie : Succès de l’atelier de traduction biblique à Parakou,…

Un atelier de formation s’est tenu à Parakou, ville située dans le Nord du Bénin, à environ 420 km de la capitale, Cotonou, les 14 et 15 février derniers. Il a eu [...]

Un atelier de formation s’est tenu à Parakou, ville située dans le Nord du Bénin, à environ 420 km de la capitale, Cotonou, les 14 et 15 février derniers. Il a eu lieu dans le sillage d’une réunion consultative organisée le 15 décembre, en présence notamment de responsables d’Eglise, de Brigitte Rabarijaona, conseillère en traduction de plan mondial, et d’Emmanuel K. Kogon, conseiller en traduction.

Avant cette session de formation, un message avait été envoyé aux Eglises par l’Alliance biblique du Bénin afin d’inviter les traducteurs potentiels à participer à l’atelier. Deux groupes de participants (ou d’intervenants) avaient été invités : des membres des groupes ethniques locuteurs du lokpa et du ditammari.

Le Bénin compte un nombre total de 13 754 688 habitants et de 52 groupes ethniques. Selon Ethnologue (SIL), il y a 267 300 locuteurs du ditammari : 233 000 vivent au Bénin et 34 300 au Togo. En 2001, l’Alliance biblique du Bénin a publié une Bible en ditammari, qui est l’unique traduction existante. L’année dernière, un projet (n° 101310) a été mis en ligne sur Solomon en tant que proposition. S’il est financé, l’Ancien et le Nouveau Testament seront révisés et les livres deutérocanoniques seront traduits de manière à publier la Bible dans son ensemble.

En ce qui concerne la Bible en lokpa (dompago), la seule traduction existante a été publiée en 2003 par l’Alliance biblique du Bénin. Un projet (n° 101311) de révision de la Bible (traduction des livres deutérocanoniques et publication de la Bible dans son ensemble) a été déposé sur Solomon. On compte 171 900 locuteurs du lokpa au Bénin et au Togo ; 17 900 vivent au Togo.

L’objectif de cet atelier était de donner aux participants une idée de ce qu’est la traduction de la Bible. Cette formation a également été un bon moyen d’identifier les meilleurs candidats susceptibles de faire partie de l’équipe de traduction, tandis que les autres participants rejoindront le comité de révision pour les prochains projets de traduction interconfessionnels en ditammari et en lokpa.

65 participants ont assisté à l’atelier : 31 locuteurs du lokpa et 34 du ditammari. Ils appartenaient à différentes confessions : Union des Eglises évangéliques du Bénin, Eglise catholique, Assemblées de Dieu, Eglise apostolique du Bénin et Mission évangélique en langue locale.

La formation a été dispensée par Brigitte Rabarijaona, conseillère en traduction de plan mondial, et Emmanuel K. Kogon, conseiller en traduction. Parmi les divers thèmes abordés, on peut citer la traduction interconfessionnelle de la Bible, les difficultés que représente la traduction, les différents principes et étapes de la traduction de la Bible, les principaux termes bibliques et le cahier des charges de traduction, sachant qu’il y a aussi eu des travaux pratiques en groupe.

Le travail de groupe a porté sur le passage du livre de Judith 11.9-19. Les participants ont d’abord été invités à traduire ce passage individuellement en guise de devoir. Ensuite, ils ont travaillé en petits groupes pour produire une deuxième version de la traduction.

Les participants étaient si désireux d’apprendre et si reconnaissants de la possibilité qui leur était donnée de se familiariser avec la traduction de la Bible qu’on peut dire que la formation a été un succès. Une autre formation sera organisée pour les traducteurs et les réviseurs lorsque les projets seront prêts à démarrer.

Brigitte Rabarijaona a déclaré : « La formation dispensée à Parakou a été très encourageante. J’ai été admirative du nombre de participants qui sont venus – bien plus que ce à quoi s’attendait l’Alliance biblique du Bénin. Une telle motivation est très encourageante pour moi en tant que conseillère en traduction de plan mondial et coordinatrice de la Feuille de route pour la traduction biblique en Afrique.

« Tous les participants ont assisté à la formation de deux jours et pris une part active aux échanges et aux travaux en groupe. Ils ont montré leur capacité à travailler dans un environnement interconfessionnel et ils étaient reconnaissants à la Société biblique de leur avoir offert une telle opportunité. »

A propos de l’Alliance biblique du Bénin

L’Alliance biblique du Bénin a démarré le ministère biblique au Bénin en mai 1983. Elle a été enregistrée officiellement en tant qu’ONG le 6 juin 1989 et elle est devenue membre à part entière de l’ABU en 1997. Trois chantiers de traduction sont en cours : en adja, en goun et en bariba (baatonoum). En plus des projets de traduction de la Bible, d’autres programmes sont également mis en œuvre, notamment autour de l’alphabétisation, d’orphelinats et de La foi vient en écoutant.

SUJETS DE PRIÈRE

  • Prions pour le financement des projets de traduction de la Bible en ditammari et en lokpa programmés au Bénin et au Togo.
  • Prions pour les participants à l’atelier de formation ; demandons à Dieu de les guider et de les inspirer alors qu’ils contribuent aux projets de traduction interconfessionnels en ditammari et en lokpa.
  • Demandons la bénédiction sur le travail de longue haleine mené par l’Alliance biblique du Bénin en adja, en goun et en bariba (baatonum), notamment sur ses programmes autour de l’alphabétisation, d’orphelinats et de La foi vient en écoutant.
  • Présentons à Dieu l’Alliance biblique du Bénin et sa mission ; prions que la pérennité du soutien, des ressources et des partenariats permette de renforcer son impact sur les populations grâce à la traduction de la Bible et aux actions connexes.

Laisser un commentaire

Groupe Facebook
Notre boutique

Articles récents
CONTACTEZ NOUS
Adresse
Cotonou Fifadji / BP 03 BP 1101
Téléphone
+229 21 38 00 52
Newsletter
Statistiques du blog
  • 4 174 visites
× Comment puis-je vous aider ?